Publication de deux ouvrages sous l’égide du Dialogue de Trianon

02 janvier 2021

En automne dernier, avec le soutien du Dialogue de Trianon deux ouvrages ont été publiés en français. Les deux livres portent sur des thématiques diverses, mais tout passionné de la Russie se doit de les avoir dans sa bibliothèque !

L’Économie de la Russie et des pays de l’ex-URSS – un manuel essentiel pour saisir les enjeux économiques de la région 

Les Éditions Tallandier ont publié le livre L’Économie de la Russie et des pays de l’ex-URSS qui est un manuel académique spécialement créé pour le marché français sous la direction du docteur en économie et professeur de l’Institut des relations internationales de Moscou (MGIMO) Alexandre Boulatov.  

Cet ouvrage offre une analyse minutieuse des économies nationales de la Russie, de l’Europe de l’Est, de la Transcaucasie, de l’Asie centrale et des pays baltes. Le livre est écrit en collaboration avec les professeurs du Département d’économie mondiale du MGIMO, Sergueï Jdanov, Nina Mamedova et Iouri Kvachnine.

La structure claire du contenu rend le manuel compréhensible et accessible à un large public. L’Économie de la Russie et des pays de l’ex-URSS est la première étude d’économistes russes publiée en France depuis de nombreuses années. L’ouvrage est publié par les Éditions Tallandier, l’un des plus grands acteurs du marché du livre français, qui se spécialise dans la littérature universitaire. Chaque année, la maison d’édition publie plusieurs centaines de nouveautés, son catalogue comprenant plus de 2 100 titres.

Pour feuilleter l’ouvrage, c’est par ici ! Si vous désirez vous le procurer, vous le trouverez en vente en suivant ce lien

 

Crépuscules arctiques. Pastels – Découvrez l’Arctique avec poésie 

Le Dialogue de Trianon a parrainé la publication du nouveau livre de Jean Malaurie, Crépuscules arctiques. Pastels, ouvrage de l’un des plus grands explorateurs polaires, scientifique, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, ethnologue et anthropologue. Le 29 mai 1951, il est devenu le premier Français à avoir atteint le pôle géomagnétique Nord, en traîneau à chiens.

Le futur explorateur est né à Mayence en 1922. En 1943, en tant qu’étudiant, il rejoint le mouvement de la Résistance à Paris. Après la Seconde Guerre mondiale, Jean poursuit ses études de géographie et d’histoire naturelle. En 1948 et 1949, fasciné par le Grand Nord, Malory participe à deux expéditions au Groenland en tant que géographe.

Un tournant dans sa carrière fut une rencontre avec les Inuits, esquimaux polaires du Groenland, qui eut lieu en 1950 lors de sa première affectation géographique à Toula. Au fil du temps, Malory a développé une forte amitié avec ce peuple du Nord, dont la connaissance étonnante de la nature et ses liens profonds avec elle ont ravi l’explorateur français. Il a créé la première carte généalogique des Inuits et une carte topographique de toute la région.

En feuilletant les pages du livre, le lecteur, à travers le crépuscule arctique, « déambule » du Groenland à la Sibérie, et a même la chance d’admirer les paysages de Tchoukotka.

Le dessin, selon Jean Malory lui-même, n’est pas pour lui une expérience purement artistique. La lumière étonnante des paysages arctiques capte son imagination, l’entraîne dans un rêve éveillé, que ses doigts fixent sur du papier. Crépuscules arctiques. Pastels réunit 50 dessins en couleur faits par Jean Malaurie lors de ses expéditions, notamment, en Sibérie et Tchoukotka. Les pastels invitent les lecteurs à découvrir la beauté austère du Nord, et les commentaires du scientifique permettent de mieux comprendre les enjeux de la région.

Retrouvez l’ouvrage dans toutes les librairies ou en suivant ce lien

 

 

 

Войдите или создайте профиль