Participation du Dialogue de Trianon au Forum économique de Saint-Petersbourg x SPIEF 2021

02 juin 2021

Du 2 au 5 juin s’est tenu la 24ème édition du  Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF).

La table ronde  organisée par le Dialogue de Trianon « Développement durable. L’Agenda des Institutions Multilatérales » a réuni nombre d’experts français et russes. Ouvrant cette session, le recteur du MGIMO, co-président du Dialogue de Trianon A. V. Torkunov a expliqué que dans le cadre des travaux menés par le Dialogue, une attention majeure est portée sur les questions liées au développement durable. Dans un contexte politique franco-russe sous tension les questions écologiques sont centrales et ne doivent en aucun cas être sous estimées.

Le Dialogue de Trianon suit depuis deux ans les questions liées au climat et à l’environnement et met en place à cette fin un ensemble de projets associant la société civile française et russe. Parmi les projets phares figurent par exemple le Trianon startups qui s’est tenu le 7 juin dernier à Versailles, et qui verra son édition russe se tenir à Ekaterinbourg en juillet, avec la participation d’une quinzaine de greentech françaises, l’appel à projet « écologie et biodiversité » dont la deuxième édition sera prochainement lancée, le concours d’écriture « Cher demain », le dialogue franco-russe sur le climat qui a réuni depuis octobre dernier 60 jeunes russes et français qui ont pu élaborer un policy paper à destination des décideurs politiques des deux pays…

Le Représentant spécial du Président russe chargé des relations avec les organisations internationales en vue d’atteindre les objectifs de développement durable, M. Tchoubaïs a abordé les enjeux de la transition énergétique, soulignant qu’elle implique une restructuration radicale de l’ensemble de l’économie mondiale, mais que toutes les entreprises et industries russes ne sont pas encore prêtes pour entamer ce processus. Selon A. B. Chubais, la transition énergétique mondiale apporte non seulement des défis, mais aussi des avantages. En particulier, la Russie a un grand potentiel dans l’énergie hydrogène et l’exportation d’hydrogène.

M. Pouyanne, Président du groupe TotalEnergies, membre  du Conseil de Coordination du Dialogue de Trianon, a rappelé que l’énergie est une ressource essentielle pour assurer un cadre de vie décent aux personnes. Par conséquent,  il est nécessaire de prendre en compte à la fois l’environnement et les facteurs socio-économiques pour évaluer l’impact de nos actions à grande échelle.

L’ambassadeur de France pour le climat M. Crouzat a présenté un rapport sur le déroulement de la mise en œuvre de l’Accord de Paris, selon lequel la Russie est un acteur central dans le cadre de cette initiative internationale.

L’ambassadeur pour les pôles et les enjeux maritimes, M. Poivre d’Arvor et le président de la commission Agenda 2030 du Conseil fédéral suisse J. Ducret ont participé au format en ligne.

L’ambassadeur pour les pôles et les enjeux maritimes, M. Poivre d’Arvor  a également participé aux échanges. Selon lui, la France et la Russie sont des partenaires de longue date dans le domaine de la protection et du développement des territoires polaires. En 1959, avec le soutien de l’URSS et de la France, le traité sur l’Antarctique a été ratifié ce qui a permis pour cette région d’incarner un espace pour la science propice. Aujourd’hui, les investisseurs français voient une grande opportunité à investir sur le projet de la Route maritime du Nord et s’intéressent à son développement.

Le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement de la Fédération de Russie (2018-2020) Dmitry N. Kobylkin, a évoqué le thème de la décarbonisation de l’économie du pays et a souligné la nécessité d’étendre la coopération technologique internationale dans le domaine de la protection de l’environnement. Le président de l’Union panrusse des entrepreneurs et professeur au MGIMO M. Yurgens a quant à lui mis en exergue l’ampleur des difficultés à mettre en oeuvre les normes ESG dans un contexte dans un contexte de tensions internationales croissantes et à invité à engager une « détente verte ».

Pour retrouver ces échanges dans leur intégralité RDV sur :

https://forumspb.com/programme/business-programme/91358/#broadcast

Une seconde table ronde s’st tenue avec le soutien du Dialogue de Trianon et de l’Université du MGIMO : « Ecole – Université : Problèmes de Coadaptation ».

Paul de Sinety, Représentant spécial de la France pour la promotion de la langue française, a présenté les enjeux de l’enseignement des langues nationales et étrangères et a souligné l’importance de promouvoir la diversité linguistique, sans cela « Il y aurait un risque d’appauvrissement de nos capacités d’analyse et de création.»

Pour retrouver ces échanges dans leur intégralité RDV sur :

Войдите или создайте профиль