Organica par Ecomost - retour sur les projets d’octobre ! 

 

Vous vous souvenez sûrement d’Organica par Ecomost, le premier projet que l’on vous présentait en septembre dernier parmi tous ceux retenus dans le cadre de l’appel à projet du Dialogue de Trianon. Aujourd’hui, le projet continue de grandir et de se diversifier, alors on vous fait un rapide retour sur ces deux derniers mois



Tout d’abord, le 13 octobre dernier, Ecomost a organisé une conférence sur des thématiques écologiques, reprenant les informations sur le compostage reçues lors de la première édition du festival Organica en début septembre. Les enseignements de Claude Pasquer ont donc été transmis aux participants de différentes régions telles que celle de Samara, Stavropol ou Krasnodar. 



Le 17 octobre a eu lieu le mini festival Organica. Durant ce dernier, les participants ont planté de jeunes pins, installé un champicomposteur et posé les bases d’un jardin thérapeutique dans l’une des parties du parc. Le but du festival était de souligner le rôle créatif de l’homme dans la transformation de la nature et ce que peut apporter la nature en retour à l’homme quand elle est traitée avec respect et intelligence. 



Le 24 octobre, Ecomost a organisé un atelier “Organica - Expérimentation !”. Le but de l’atelier était de réaliser un champicomposteur au Jardin botanique de l'Université fédérale du Sud. Rempli selon la méthodologie enseignée par Claude Pasquer (mélange de déchets verts et de déchets alimentaires et ajout de substances actives), ce champicomposteur a un but particulier. En effet, le processus de décomposition des déchets sera étudié sur quatre mois par les étudiants de l’Académie de biologie et de biotechnologie. 



Enfin, comme prévu, Ecomost a prévu de réaliser un court-métrage portant sur l’intégralité du projet, et de le diffuser en fin d’année 2020. 

Mais dès printemps 2021, il est prévu que le projet prenne une autre tournure ! En effet, les organisateurs souhaitent lancer une étude sur la qualité et la composition des sols qu’ils auront obtenu dans les processus précédents au sein du Jardin botanique de l’Université fédérale du Sud. Les résultats de l’étude quant à eux serviront à une éventuelle révision du système actuel de gestion des déchets organiques à l’échelle de la ville, voire de la région.  

 

Pour être au courant des avancées du projet, n’hésitez pas à suivre Ecomost sur leurs réseaux sociaux ! 

 

Instagram : ecomost_2020

VK : https://m.vk.com/ecomost_2020