Projection de « Comment j’ai passé l’été », un film d'Alexeï Popogrebsky

La 6ème édition du Festival du Film Russe de Paris aura lieu cette année dans 5 lieux parisiens : le Balzac, le Max Linder, le Studio 29, le Christine 21 et le Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe.

Elle se décentralisera également en région parisienne et en province. « Quand les Russes nous étonnent » – thème retenu pour cette nouvelle édition – vous permettra de découvrir plus de 30 films d’hier et aujourd’hui, avec des avant-premières, des rencontres, des soirées festives… Au programme : Une compétition longs métrages, avec un jury présidé par Emmanuel Carrère Une compétition courts métrages Un panorama de films sur le thème « Quand les Russes nous étonnent » L’univers Sokourov, en présence du grand réalisateur Alexandre Sokourov : une sélection de films réalisés par lui-même ou ses élèves Un hommage à Serguei Bodrov et Alissa Freindlich Une carte blanche au Studio Mosfilm : des chefs-d’œuvre du cinéma russe en versions restaurées Un ciné-concert avec Octobre, de Serguei Eisenstein Une soirée sur l’Ecologie et la Russie Une soirée avec Macha Méril, à l’occasion de la sortie de son nouveau roman Vania, Vassia et la fille de Vassia.

Lumière sur le film « Comment j’ai passé l’été » d’Alexeï Popogrebsky

Synopsis

Deux météorologues, Serguei, le chef de station et Pavel, tout jeune diplômé, terminent leur quart dans une station météo située sur une île déserte de l’Océan Arctique, dans la région de Tchoukotka de l’Extrême-Orient russe. A la fin de leur séjour, un bateau doit les ramener chez eux. La station restera inhabitée, fonctionnant en régime automatique. En l’absence de Serguei, Pavel reçoit l'annonce d'un drame survenu dans la famille de Serguei. Il n'ose lui transmettre la nouvelle, ni le jour où il la reçoit, ni les suivants. S'en suit un huis clos étouffant, campé dans l'immensité d'un territoire sans repères. Plus le temps passe, plus Pavel qui craint la réaction de Serguei se perd dans ses mensonges. Finalement il essaie de fuir l’île et manque de se noyer. Sauvé par Serguei, à bout de nerfs, il finira par tout lui avouer...

Arras Film Festival s’associe au Festival du Film Russe de Paris pour présenter "Comment j’ai passé l’été" d’Alekseï Popogrebsky qui a obtenu à Arras en 2010 le Prix du Syndicat Français de la Critique de Cinéma.