Exposition au musée des Beaux-Arts Pouchkine, « les soirées parisiennes  de la baronne d’Œttingen »

Le musée Pouchkine présente l’exposition «Soirées parisiennes de la baronne d’Œttingen. Rousseau, Modigliani, Apollinaire, Survage, Fera», qui met en lumière la vie artistique parisienne depuis l’époque avant-gardiste. 

A cette occasion, sont exposés, peintures, dessins, documents d’archives uniques, œuvres d’art appliqué et de design.

La baronne d’Œttingen, née sous le nom d’Hélène Mionchinskaya, est une aristocrate polonaise. Elle arriva à Paris avec son cousin, l’artiste talentueux Sergueï Yastrebtsov, qui pris le pseudonyme de Serge Fera dans les années 1910. Son salon, boulevard Raspail, fut un lieu de rencontre pour artistes, écrivains, critiques et musiciens du tout-Paris du début du XXème siècle.

La baronne d’Œttingen et Serge Fera donnèrent ainsi une impulsion à des dizaines de projets avant-gardistes. Ils côtoyèrent Pablo Picasso, Georges Braque, Henri Matisse, André Derain, Cubistes, Futuristes italiens et poètes tels que Guillaume Apollinaire et Jean Cocteau.

Une partie distincte de l’exposition est consacrée à la baronne d’Œttingen et à Fera comme mécènes de l’art avant-gardiste (ils ont d’ailleurs été les premiers à révéler Léopold Survage, pionnier de l’art abstrait), une autre est dédiée aux écrivains.

Une exposition exceptionnelle labélisée par le Dialogue de Trianon et qui témoigne des liens forts qui existent entre la France et la Russie dans le domaine de la création artistique.